Notre Dame des Neiges

Notre-Dame-des-Neiges est placée sous le patronage de la Vierge Marie en commémoration d’un miracle de la Vierge : à Rome, dans la nuit du 4 au 5 août 358, elle aurait fait tomber la neige sur le Mont Esquilin après être apparue en songe au pape Saint Libère ainsi qu’à un patricien nommé Jean à qui elle demandait de bâtir un sanctuaire. La Basilique Sainte Marie Majeure fut érigée à l’endroit même où la neige recouvrit la colline.

L’église paroissiale de Sainte-Agnès fut consacrée en 1271 par l’évêque d’Albenga. C’est alors un petit édifice à nef unique de style baroque. Au XIVème siècle, le château fut peu à peu délaissé par les habitants qui établirent le village en contrebas. En 1575, l’église dédiée à Notre-Dame des Neiges est reconstruite dans le nouveau village. Parmi les objets liturgiques remarquables, on peut admirer, placé sur le maître autel, un tabernacle en bois doré du XVIe siècle, don d’Ignace Léotardi, baron de Sainte-Agnès. On peut également voir une statue de Sainte Agnès du XVIIe ainsi que divers tableaux anonymes (datés du XVIe au XVIIIe) vraisemblablement issus de l’école de peinture de Menton. Enfin, provenant de la Cathédrale de Monaco, les deux lustres que l’on peut contempler furent offerts le 3 mars 1971 par le Prince Souverain Rainier III et la Princesse Grace de Monaco.

Lire la suite...

• Ouvert tous les jours souvent entre 10 et 17h

 

ico-non-handi

La Chapelle Saint-Sébastien

Ce n’est pas par hasard que cette chapelle est située à l’entrée du village, au carrefour des trois routes qui conduisent à Sainte-Agnès. Elle nous rappelle que Sébastien, saint martyr romain, est surtout invoqué pour lutter contre la peste et les épidémies en général. En 1610, en érigeant la Chapelle Saint Sébastien aux portes du village, les Agnésois espéraient ainsi conjurer l’un des fléaux les plus funestes de l’époque. Pendant plusieurs siècles, chaque 20 janvier, la Saint Sébastien sera célébrée avec une grande ferveur par la population.

Une auge en pierre, qui se trouve place du village aujourd’hui, était placée dans le porche de la chapelle pour la collecte de la dîme : une contribution en grains de blé, d’orge ou de maïs, versée par les habitants pour aider les démunis.

 

La Chapelle Saint Sébastien était presque à l’abandon au début du siècle dernier quand, dans les années 60, Jeanne Floch et Michel-Marie Poulain, deux peintres dits « abstraits », décidèrent de la restaurer. L’architecte des monuments historiques et l’ingénieur du génie rural apportèrent leurs concours à cette entreprise. L’inauguration eut lieu au printemps 1965.

Lire la suite...

Située au premier parking à l’entrée du village, aux départs des randonnées.

 

ico-non-handi

La Chapelle Sainte-Lucie

Edifice de culte d’affectation catholique du 18è siècle.

Elle se situe sur la piste de randonnée.

Ouverte tous les 8 décembre et pendant la fête de Ste-Lucie.

 

ico-non-handi

Section vide. Éditez une page pour ajouter du contenu ici

Chapelle St Michel aux Cabrolles

Edifice religieux d’affection catholique.

 

Situé au Hameau des Cabrolles, l’église St Michel date des  18ème et 19ème siècles.

Elle se situe sur la piste de randonnée – Ouverte pendant la fête de Saint-Michel.

 

ico-non-handi